54 heures au start up week-end

UFA ISD Flaubert > Fichiers > Fichier Co 29 > 54 heures au start up week-end

“Le week-end du 24 au 26 janvier 2020, j’ai eu l’incroyable opportunité de participer au Startup Week-end. Le thème de cette édition 2020 portait sur l’AgriCity.

Nous avons dû, suite à une sélection de projets, nous répartir en équipe et commencer la création d’une start-up, le tout en 54h !

Lors de ce week-end, nous avons rencontré des professionnels de tous les métiers, des personnes passionnées et passionnantes qui nous ont guidées et orientées dans nos projets.

Les maîtres mots de cette expérience sont : bonne humeur, folie, humain, bienveillance et fatigue. Ce fut l’occasion pour moi de pitcher pour la première fois, un exercice difficile et enrichissant qui m’a sorti de ma zone de confort.

Je ne pensais pas remporter le Prix du Jury avec mon équipe. Mais ce fut la bonne surprise du week-end. Nous sommes fières de ce que nous avons fait lors de ces 54h !”

Roxane Caufourier—Lami, apprentie en Licence Professionnelle : chargé de communication

 

 

« Pour ma seconde participation au Startup Weekend proposé chaque année par NWX, j’ai travaillé durant 54 heures auprès d’une nouvelle équipe. Le thème de cette année, Agricity avait pour objectif de voir émerger des projets alliant agriculture et technologie dans les villes. Avec mon équipe, nous avons créé une startup dont l’objectif est de collecter les déchets alimentaires des particuliers dans les collectivités nommées « Ben ».

Cette nouvelle expérience, différente de la précédente, était encore une fois un magnifique weekend de convivialité et de rire. Je me suis « ben » amusée.

#swrouen20 » – Solène Verger, apprentie manager d’affaires 1 ère année option communication

 

 

« En arrivant au Start up Week-End Agricity j’ai vraiment été plongée dans l’inconnu. C’était une toute nouvelle expérience pour moi.

C’était un week-end très intense avec beaucoup de travail et peu de sommeil mais je n’en ressors que du positif. Cela m’a permis de me rendre compte que j’étais réellement capable de sortir de ma zone de confort et de travailler avec des inconnus.

Le fait d’avoir gagné le Grand Prix du Jury m’a rendu très fière. Je savais que notre projet était cool mais je ne m’attendais pas à ce qu’il plaise autant.

Rentrer chez moi a été un peu difficile après 54h de cohésion avec une équipe aussi formidable. Je suis heureuse d’avoir partagé cette expérience avec eux et je suis reconnaissante d’avoir pu participer à cet événement.

Si c’était à refaire ? Je le referais sans hésiter ! »

Gwennaëlle Burette, apprentie en Licence Professionnelle : chargé de communication

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

nec ut odio pulvinar amet, et, ut elit. lectus ante.