Stages à l'étranger

Informations importantes

Situation juridique/Conventionnement

C’est une condition obligatoire d’obtention du diplôme Manager d’affaires toutes options. Juridiquement, le stage prend la forme d’une mise à disposition de l’alternant par son employeur français auprès d’une entreprise étrangère, aux fins de formation.

Stage en entreprise étrangère

Une convention de formation tripartite est conclue entre l’entreprise française employeur, l’entreprise de mobilité (étrangère) et l’alternant.

Procédure.

Convention de mise à disposition

Anglais

Espagnol

 Europass

Sécurité sociale

Pendant la période de stage en entreprise à l’étranger, l’alternant reste affilié au régime d’assurance maladie des salariés et de complémentaire santé qui le couvrent habituellement.

Stage en Europe (UE, EEE et Suisse) :

En Europe (UE, EEE et Suisse) si le stage se déroule dans un pays membre, l’apprenti devra se munir de la carte européenne d’assurance maladie (CEAM – formulaire E111) à retirer auprès de sa caisse de Sécurité sociale et valable 1 an.

Cette carte atteste des droits à l’assurance maladie et vous permettra lors d’un séjour temporaire en Europe de bénéficier de la prise en charge des soins médicaux nécessaires quel que soit le motif du déplacement (week-end, vacances, études, détachement professionnel).

L’alternant bénéficie de la prise en charge de ses dépenses de santé selon la législation en vigueur dans le pays : dispense d’avance de frais médicaux ou remboursement par l’organisme de Sécurité sociale du pays d’accueil.

Stage ailleurs dans le monde :

Seuls les frais médicaux réputés urgents (soins imprévisibles et immédiatement nécessaires) sont pris en charge par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Les frais sont réglés dans le pays d’accueil et remboursés sur justificatifs lors du retour en France, dans la limite des tarifs forfaitaires français en vigueur.

Attention ! Dans certains pays, les frais médicaux sont très élevés. Il est donc vivement recommandé de souscrire un contrat d’assistance complémentaire qui garantit le remboursement des frais médicaux engagés et le rapatriement sanitaire en cas de maladie sérieuse ou d’accident.

Entreprise française

Mission internationale pour l’entreprise employeur

 

Objectifs du stage et de la formation à l’étranger

  • Le développement de la maturité de l’apprenti par l’éloignement de son milieu habituel et la prise en charge personnelle du projet de formation et de ses conditions de vie.
  • L’acquisition d’un niveau de langue courant ou professionnel par l’immersion prolongée à l’étranger, selon le niveau initial de l’apprenti.
  • L’acquisition de compétences professionnelles, telles qu’elles sont pratiquées à l’étranger, en lien avec le référentiel d’activités du diplôme. Les activités professionnelles à l’étranger doivent être décrites dans la convention.

 

Durée

Le principe : 90 jours consécutifs
Ceci inclut les dimanches et fêtes, de la veille du 1er jour de travail jusqu’au lendemain du dernier jour de travail en entreprise étrangère.
Dates à positionner entre le 1er juillet 2018 et le 6 janvier 2019. Si le stage se déroule à + de 2 fuseaux horaires, retrancher 48h au temps de stage. Ex : Stage en Chine ; 90 jours -1 (veille du 1er jour de travail) -1 (lendemain du dernier jour de travail) – 48h (+ 2 fuseaux horaires) = 86 jours de présence sur place.

 

L’exception : le fractionnement du stage
Ce fractionnement n’est possible qu’après présentation d’un projet par l’apprenti et son entreprise à la Direction des Etudes qui le valide ou non.

  • Cas N°1 : Les missions à l’étranger pour le compte de l’entreprise employeur française
    Ceci concerne les apprentis ayant un bon niveau de compétences en langue et qui pourront développer une pratique professionnelle à l’étranger dans différentes situations (ex : salon professionnel, étude de marché, prospection…). Le carnet de missions retrace les différentes périodes, les activités, la responsabilité, le financement. Le tutorat de l’apprenti à l’étranger reste dévolu au maître d’apprentissage français.
  • Cas N°2 : Fractionnement du stage en deux périodes maximum.
    L’entreprise française employeur propose le fractionnement du stage en raison de son activité.

 

Localisation du stage ou des missions

Pays non francophone et ne présentant pas de risque de sécurité majeur pour l’apprenti.

Le stage d’un apprenti doit être localisé à plus de 30 kms du stage d’un 2ème apprenti pour permettre une immersion totale, conforme aux objectifs du stage. Les localisations sont publiées dans l’espace des CO29- 2ème année, dans l’ordre d’arrivée des stages validés.

 

Agrément

Le stage à l’étranger s’inscrit dans la formation en alternance des apprentis et permet l’acquisition de compétences pour le diplôme Manager d’affaires.

Aussi la proposition de stage doit-elle être préalablement présentée à la Direction des Etudes qui peut la valider ou non au regard de son égibilité pédagogique et professionnelle.

 

Financement

Le contrat d’alternance continue, la rémunération aussi.
En 2018, la Région Normandie a mis en place un dispositif du subvention individuelle à la mobilité : le PASS MONDE Etudes Supérieures. il est à saisir sur le site https://passmonde.normandie.fr . Il subventionnait le stage à hauteur d’environ 640€/Union européenne et 840€/reste du monde. Les décisions régionales pour 2019 seront communiquées sur le site régional mentionné ci-dessus.

 

Evaluation

Ce stage permet l’acquisition d’une compétence, évaluée par le tuteur de mobilité (entreprise étrangère), en liaison avec le formateur chargé de l’encadrement des stages à l’étranger.
Il sert également d’appui à une évaluation ISD complémentaire : Valoriser ses compétences acquises à l’étranger.

1- Le travail à l’étranger : objectifs

Objectifs du travail à l’étranger : l’acquisition de compétences et le développement d’aptitudes professionnelles inter-culturelles

2- Le travail à l’étranger : évaluation

Evaluation du maître de stage étranger : 
Dans le cadre de la recommandation ECVET du Parlement Européen, le maître de stage étranger évalue les compétences acquises sur place au moyen de la grille Internship skills assessment grid.

Pour cela, vous devez :

  • prévenir le maître de stage de cette évaluation
  • lui présenter la grille d’évaluation (en parallèle de la présentation par le professeur référent pour votre stage)
  • organiser un entretien 15 jours environ avant la fin du stage.
  • rapporter la grille d’évaluation avec sa signature et le cachet de l’entreprise sous enveloppe fermée.

Parallèlement, votre professeur référent pour le stage préparera cette évaluation avec le maître de stage et recevra la version scannée depuis l’adresse électronique de celui-ci.

Remarque : compte tenu de la différence de systèmes de notation entre les différents pays du monde, les appréciations du maître de stage ne sont pas indiquées en valeur chiffrée.

 

 3- Le travail à l’étranger : valorisation

Evaluation ISD :

Un jury bilingue, composé de 2 ou 3 personnes, évalue votre capacité à valoriser vos compétences acquises sur place dans le cadre de votre futur recrutement post-diplôme.

ECRIT : A la date précisée dans le Planning ACE, vous transmettrez via le cloud privé ISD différents documents en lien avec votre stage :

  • Carte géographique/géopolitique (1 X A4)
  • Organigramme (1 X A4)
  • Analyse stratégique de l’entreprise (PME), du département ou de la B.U. ou du centre de coût (2 pages A4)
  • Photo de vous-même avec votre équipe, en situation de travail.
  • L’offre d’emploi post-diplôme que vous avez sélectionnée

 

ENTRETIEN ACE : l’entretien entièrement dans la langue étrangère choisie se déroulera pendant 30 min selon les spécifications de la grille d’entretien

venenatis velit, Donec sed ut id