Zoom sur l’alternance

UFA ISD Flaubert > Blog LPCOM > Zoom sur l’alternance
couverture article étudiants lpcom

C’est une première : selon le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, en 2019,  les statistiques de l’apprentissage en France ont connu une croissance à deux chiffres.  Au 31 décembre 2019, il y avait 491 000 apprentis en France, soit une hausse de +  16% par rapport à 2018. Une augmentation qui a bénéficié à tous les secteurs  d’activité. Des chiffres qui témoignent d’un engouement réel de la part des étudiants  pour l’alternance. 

Un phénomène observé également par les recruteurs de la LPCOM qui ont noté une  hausse des candidatures de 120,27% entre 2019 et 2020. Nous avons donc souhaité  connaître les raisons du choix d’une formation en alternance des étudiants de la  LPCOM 2020-2021. Cannelle Azyme, François Haran et Thelma Lemonnier, partagent  avec nous leurs avis sur les bénéfices de l’alternance ! 

Cannelle Azyme, alternante chez Rubix Wall Art, Pont Audemer (27) 

“L’alternance permet aussi de créer son propre réseau, de rencontrer des  professionnels.” Cannelle Azyme 

Pourquoi as-tu choisi de passer un diplôme en alternance ? 

Cannelle Azyme : Après un DUT Info-Com, je souhaitais me professionnaliser le plus  possible. Ayant déjà fait deux stages, j’en avais tiré une très belle expérience. De mon  point de vue, l’objectif de l’alternance est de trouver l’entreprise qui pourra m’accueillir  à temps plein après la licence professionnelle. De plus, après un diplôme de deux ans,  je ne me voyais pas continuer les études avec seulement de cours théoriques. Je  voulais du concret et voir ce que je valais dans une entreprise en travaillant sur de  réels projets ! 

Quels sont pour toi les avantages/bénéfices de l’alternance ?

C.A : Pour moi, le principal avantage de l’alternance est la professionnalisation : j’ai  un pied dans l’univers professionnel tout en continuant à me former et à acquérir de  nouvelles notions. Par ailleurs, je pense que l’alternance permet de créer son propre  réseau, de rencontrer des professionnels et de faire ses preuves de manière concrète. 

Enfin, je pense que c’est la meilleure alternative pour quelqu’un qui, comme moi,  souhaite entrer dans le monde du travail, mais qui a encore des choses à apprendre. 

Sur quelles missions travailles-tu en entreprise ? 

C.A : Mes missions sont très diverses. Je gère le site internet de Rubix Wall Art en  sélectionnant les contenus visuels et rédactionnels. De plus, j’ai eu la chance de faire  un peu d’événementiel. A l’heure actuelle, c’est un peu plus difficile… Ma plus grande  mission, en parallèle, est de gérer les partenariats distributeurs. Du premier rendez-

vous à la budgétisation, en passant par la sélection d’œuvres à distribuer. Je mets à  jour les dossiers en interne et j’échange régulièrement avec nos partenaires, ce qui  est très enrichissant. 

Que-t-ont permis d’apprendre ces missions ? 

C.A : Ces missions m’ont permis de cadrer des rendez-vous professionnels et de  m’exercer à la gestion de projet. Que ce soit dans l’événementiel ou dans la  distribution, il faut s’adapter aux différentes situations et aux interlocuteurs. C’est ce  que je préfère. Cela m’a aussi permis de prendre plus confiance en moi et prendre des  initiatives. Aujourd’hui je n’hésite pas à contacter nos collaborateurs en parfaite  autonomie. 

Que-t-apporte ta relation avec ton tuteur entreprise ? 

C.A : Mon tuteur est toujours là pour me guider dans mes actions, tout en  m’encourageant à prendre des initiatives. Il m’a formée à mes débuts et aujourd’hui il  me fait confiance. Je sais que je peux le solliciter à tout moment et vice versa. Nous  entretenons une relation de confiance, tels des collaborateurs, et pas seulement une  relation tuteur/apprenti. 

Cannelle Azyme prépare l’exposition extérieure “Girly” de l’artiste Yann Dehais à Honfleur en septembre 2020 dans le cadre de son alternance

François Haran, alternant chez à la Mutualité Sociale Agricole, Bois-Guillaume  (76) 

“L’alternance me permet d’être libre et indépendant financièrement.” François Haran 

Pourquoi as-tu choisi l’alternance ? 

François Haran : Je souhaite obtenir des diplômes et en même temps j’ai l’envie  d’entrer dans le monde du travail. L’alternance me permet donc d’être libre et  indépendant financièrement vis-à-vis de mes parents. Grâce à l’alternance je peux  mener la vie que je souhaite en alliant ce que j’apprends en cours et ce que je réalise  dans l’entreprise où je travaille. 

Quels sont pour toi les avantages/bénéfices de l’alternance ? Que t’apporte  l’alternance ? 

F.H : L’alternance permet de se professionnaliser et de casser le rythme scolaire des  cours. Grâce à l’alternance, je peux appliquer ce que j’étudie à l’école pendant les  semaines où je travaille en entreprise. De plus, l’alternance m’aide à atteindre mon  objectif : être heureux professionnellement. 

Sur quelles missions travailles-tu en entreprise ? 

FH : Je travaille sur la gestion du site internet et de l’intranet de la Mutualité Sociale  Agricole de Bois-Guillaume(MSA). J’entretiens aussi les relations avec la presse. Je  réalise des créations de supports graphiques et des campagnes d’emailing à  destination de nos usagers et à l’interne pour les collaborateurs. 

Que-t-ont permis d’apprendre ces missions ? 

F.H : Ces missions m’ont vraiment permis de développer le côté “rigueur” de la  communication. À la MSA on se doit de créer une communication la plus claire possible  pour nos usagers, afin que les messages passent le mieux possible. La rigueur est la  clé de la réussite d’une bonne communication. Il ne suffit pas d’avoir une bonne idée  pour aller jusqu’au bout d’un projet. C’est la persévérance et la régularité qui feront le  succès du projet. 

Que-t-apporte ta relation avec ton tuteur entreprise ? 

F.H : Je profite au maximum de l’expérience de ma tutrice afin de mieux comprendre  l’organisation dans laquelle je me trouve. Cette dernière, me permet de confronter ma  perception du métier de communicant à la réalité du terrain. Je prends tout ce qu’il y a  à prendre afin d’enrichir mes connaissances et mes compétences.

François Haran met à jour une plaquette numérique expliquant aux adhérents de la Mutualité Sociale Agricole comment faire leurs démarches en ligne

Thelma Lemonnier, alternante à la mairie de Cancale, Ille-et-Vilaine (35) 

“L’alternance donne l’opportunité d’entrer dans le monde du travail plus facilement et  plus rapidement.” Thelma Lemonnier 

Pourquoi as-tu choisi l’alternance ? 

Thelma Lemonnier : Après avoir validé ma licence en L.E.A. tourisme, j’ai décidé de  prendre une année sabbatique. Après cette année, il m’était indispensable de  reprendre les études afin d’avoir toutes les chances possibles de travailler dans le  domaine qui me plaisait : la communication et l’événementiel. Le choix de l’alternance  a donc été une évidence. 

Quels sont pour toi les avantages/bénéfices de l’alternance ?

T.L : L’alternance donne l’opportunité d’entrer dans le monde du travail plus facilement  et plus rapidement. Cela permet aussi d’acquérir de l’expérience, tant personnelle que  professionnelle. Les avantages sont multiples. Nous appliquons ce qui nous est  enseigné, nous découvrons le vrai monde professionnel, pas de monotonie : chaque  jour est source de découvertes et d’apprentissages. Étudier et travailler dans un  domaine qui nous passionne est une chance. 

Sur quelles missions travailles-tu en entreprise ? 

T.L : Je suis en charge de la programmation de la ville de Cancale en Bretagne.  J’organise et mets en place différentes animations au sein de la ville. Des animations  en période estivale et en hiver, comme le marché de Noël ou “Octobre Rose”. Pour  l’instant, je crée peu de contenus visuels car durant l’hiver, et compte tenu du contexte  sanitaire, il n’y a pas d’événements. Je gère la communication externe et les relations  avec la presse. En ce moment, je travaille sur la mise à jour d’une base de données  pour un futur projet. 

Que-t-ont permis d’apprendre ces missions ? 

T.L : Toutes ces missions m’ont permis d’être plus patiente et de prendre sur moi à  certains moments. Je sais communiquer de la bonne manière avec une personne  mécontente et de gérer les problèmes lorsqu’il y en a. De plus, j’ai pu faire et apprendre  de nouvelles tâches. 

Que-t-apporte ta relation avec ton tuteur entreprise ? 

T.L : Tout d’abord, nous avons une très bonne relation. Cette relation est sûrement  due à une expérience professionnelle antérieure. Ma tutrice me fait confiance et elle  est reconnaissante envers moi et mon travail. C’est une personne fiable et auprès de  qui je peux me confier.

Thelma Lemonnier crée des événements à destination des habitants de la ville de Cancale, au service animations de la Mairie.

Retrouvez cet article sur notre futur magazine qui sortira en juin prochain et suivez-nous sur les réseaux sociaux !

https://www.facebook.com/lpcomrouen

https://twitter.com/LPComRouen

https://www.instagram.com/lpcomrouen/?hl=fr

https://www.linkedin.com/company/licence-pro-communication-isd-flaubert/

Leave a Reply